Découvrons la Course Landaise

Les différents menus sont situés au bas de la page


Thomas MartyEtienne Grenet"Attaquer une bête à cornes au galop et l'éviter par l'écart, la feinte ou le saut, ressemble bien à d'autres prouesses qui se font applaudir ailleurs" (Gaston Rémy - Les Course Landaises Souvenirs et Croquis d'un Revistero)


 Les figures emblématiques de la course landaise  

A gauche L'écart - A droite Le saut 

 

Photos Jean-Claude Dupouy. A gauche un écart d'Alexandre Duthen. A droite un saut de Kevin Ribeiro

 

Comme tous les jeux taurins, la Course Landaise relève d'un principe fondamental : l'opposition de l'adresse intelligente de l'homme à la force agressive et brutale de la bête.

Les mouvements qui composent ces jeux, consacrés par la tradition, sont très nombreux. Nous présenterons dans les chroniques suivantes ceux qui nous paraissent les plus importants afin de mieux vous familiariser avec le sport landais.

Le jeu consiste à provoquer l'attaque de l'animal qui doit foncer sur l'homme avec tout son élan et à l'esquiver adroitement. L'art réside dans la manière suivant laquelle le danger est consenti et, au dernier moment écarté.

C'est pourquoi l'exercice principal de la course landaise est appelé écart, et celui qui le pratique écarteur. Eviter l'attaque de l'animal peut se concrétiser aussi par un saut de la coursière en plein galop. Certains toreros se sont spécialisés dans ces figures et prennent le nom de sauteurs.

En règle générale, les attaques doivent s'exécuter sur une ligne centrale constituant l'axe de la piste.

Dans les pages qui suivent, indiquées dans le menu, vous trouverez toutes les explications nécessaires à la compréhension d'un écart, d'un saut, et de tout ce qui concourt à leur réalisation. Vous trouverez ci-dessous un extrait de l'excellent DVD réalisé par Eurofilm et commenté par Didier Goeytes qui explique tout l'art et toute la technique des toreros landais.

 

Dax, Mont de Marsan, Aire sur l'Adour, Nogaro, Pomarez, Samadet... autant de places fortes de la course landaise. En fait ce sont plus de 150 arènes qui sont répertoriées dans le Sud-Ouest, et où l'on organise chaque année des courses, au moins une, parfois plusieurs. Les villages qui ne possèdent pas d'arènes ont recours à des arènes démontables.

L'oeuvre de Christian Maas que l'on peut voir ci-dessous, avec en fond les arènes de Dax, représente à elle seule la course landaise : un bel écart devant "Fédérale" l'une des meilleures vaches de course landaise du siècle dernier.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 31/10/2018