- INFO. Deux mois d'inscription gratuite au "Blog Actualités" pour les 15 ans et moins de 15 ans

Les vacances scolaires sont là et beaucoup de jeunes coursayres vont pouvoir désormais disposer de temps libre pour aller aux courses et pour surfer sur internet afin de suivre l'actualité coursayre et vivre leur passion. Course Landaise Magazine offre un abonnement gratuit durant cette période de vacances, en juillet et en août (jusqu'au 31 Août), à tous les jeunes de 15 ans et de moins de 15 ans qui en feront la demande et qui créeront un compte. Il faudra bien sûr justifier de l'âge. 

Pour faire la demande et profiter de cette offre, et pour tous renseignements complémentaires, écrire à mpcourselandaise@hotmail.fr

- INFO. Tout acquéreur du livre "Didier Goeytes écarteur landais" (voir les renseignements et les "Offres Avantage" dans le menu horizontal du site) se verra offrir un abonnement gratuit au Blog Actualités du site jusqu'au 31 Décembre 2016.

 

Sur le sable des arènes : l'instantané / Blog Actus (Rubriques)

L'Editorial / Les Derniers Commentaires

Editorial. Des troublions taurins

Armel Lacaule


Lors de déplacements pour assister aux corridas, il est fréquent de croiser le regard, parfois hagard ou constipé, d'une poignée d'individus parlant "pointu" ou ne comprenant pas la langue d'Oc. Ce sont paraît-il des opposants à la corrida, mais d'où viennent-ils ?

Au regard des banderoles, c'est le «Crac », non pas ceux qui «fument la moquette ou sniffent l'éprouvette», mais une poignée de personnes, parfois avec enfants en bas âge, manifestant comme tout un chacun .

Ce beau monde s'invite dans le jeu de la contestation «comme un braconnage médiatique au gré du vent », bien au-delà d'un aspect constructif, le refus à accepter la différence.

En effet, on entend souvent des cris alarmistes  de bienvenue : «corrida, assassin»… faisant songer à un esprit violent, tels des "pieds niquelés" ou gens venus d'ailleurs, déambulant loin des portes du toril, mais sagement éloignés par le service d'ordre. 

Dans cette comédie, un crédit leur est cependant donné, au regard du coût d'une brochette de gendarmes (avec l'argent public), plaçant ce beau monde et ces "bobos" derrière une balustrade, loin de l'arène au cas où le toro ferait des siennes, paradoxe du dogmatisme primaire de ceux qui, pour s'éclairer, voudraient revoir la bougie ou la lampe à pétrole !

Et que dire du droit de propriété qui semble bafoué par une forme de pensée qui, à charge, serait bien loin de la tolérance.

Doit-on comprendre que des troublions contre la corrida s'installent donc sans frais sur le territoire d'une commune, d'une ville, au risque de polluer tradition et tranquillité publique ?

On peut être en désaccord sur un sujet, mais utiliser la provocation nauséabonde, comme l'enchaînement dans l'arène, lieu de combat, ou bien l'initier ailleurs est douteux.

Ne faudrait-il pas apprécier la résistance sur la facilité par l'ouverture des portes du toril ? 

Ce mouvement minoritaire espère décider ou prendre le pouvoir, dans une forme d'intellectualisme, en se mêlant de ce qui ne les regarde pas, contestant de fait l'héritage reçu et la destinée du père de famille, au nom d'une conception réductrice, en opposition avec un mode de vie librement choisi par des gens du pays.

On peut ne pas aimer la novillada, la corrida, comme toute autre chose, mais l'excès de zèle prend l'allure d'un tonneau percé.  

Nos ancêtres ont pourtant bien vénéré le taureau, comme en témoignent des traces dans les grottes de Lascaux. Résister aux envahisseurs, Charles Martel à Poitiers, Jeanne d'Arc face aux anglais... il ne faudrait quand même pas se laisser coloniser. La nature est ainsi faite : on plante, cela prospère, puis on végète, il faut couper et replanter, comme le cycle de la vie.

Oublions une certaine arrogance, pour supposer entrevoir le caractère fanatique éloigné de l' intelligentsia.

Devons-nous rester passifs face à ce genre d'intimidation ou de provocation ? 

Sans être adepte de la loi du talion, la prévoyance nous incite à ne pas se laisser entraîner dans une riposte ponctuelle d'énervement... mais un incident majeur peut jaillir un jour ou l'autre.

Envisager une position ferme ne semble pas utopique, le rapport de force plaidant pour un résultat futur. C'est en effet l'ensemble de l'édifice qu'il faut protéger par un esprit solidaire.

Des gascons passionnés de corrida ne devraient-ils pas soutenir aussi la course landaise, avec une forme de réciprocité ?

Pas besoin de diviser pour cultiver la suprématie dans l'art taurin, le spectacle est aussi dans la rue et autour des arènes !

La Course Landaise : Art et Courage

 

Les Champions 2013 - 2014

 

Vous êtes le 818631ème visiteur

Dax

Orages 20 °C

Orages

  • Min: 18 °C
  • Max: 21 °C
  • Vent: 11 kmh 240°

L'Equipe de Rédaction de Course Landaise Magazine

Ils vous informent chaque jour de l'actualité coursayre 

Editoriaux     Armel Lacaule Bernard Galin Michel Puzos Armel Lacaule - Bernard Galin - Michel Puzos   Pages Culture     Maria Terrak Maria Terrak   

Rédaction      Aurélien Mondine Michel Puzos  Lucette Pomès Jacques Duplantier Le Toujousain Llydie Ducos Didier Baradat Maryse Romane Pilon Loïc Dudès Aurélien - Michel Puzos - Lucette Pomès - Jacques Duplantier - Le Toujousain - Lydie Ducos - Didier Baradat - Maryse - Romane Pilon - Loïc Dudès    

Intervenants Reportages  Thomas Lamagnère    Sylvie Tourné Jacques Canteau Thomas Lamagnère - Eric Lesparre - Didier Goeytes - Sylvie Tourné - Jacques Canteau   

Photos     Jean-Claude Dupouy Jean-Marie Crampes Hadrien Gontero Jean Denis Clavé Michel Puzos  Romane Pilon Jean-Claude Dupouy - Jean-Marie Crampes - Hadrien Gontero - Jean-Denis Clavé - Michel Puzos - Nicolas Lamagnère - Romane Pilon   Vidéos     Aurélien Mondine Jean-Paul Lahitte Michel Puzos Aurélien - Jean-Paul Lahitte - Michel Puzos   

 

 

Date de dernière mise à jour : 03/07/2015