Sur le sable des arènes : l'instantané

Fabrice Laurède (arènes de Maylis)

 

Mathieu Lapeyre (arènes de Bascons)

 

Art taurin et sport à haut risque, la Course Landaise fait partie du patrimoine gascon et de sa culture.

Elle est le symbole même du courage, un défi permanent que relèvent les toreros landais (écarteurs et sauteurs) dans le combat qu'ils mènent face au bétail sauvage (vaches et toros), 

Grâce à son réseau de correspondants, Course Landaise Magazine,  vous informe quotidiennement sur son actualité.

Le site propose aussi à tous ceux qui découvrent cette tradition de mieux la connaître,  grâce aux rubriques accessibles à tous depuis le menu horizontal. 

Merci à tous ceux, lecteurs  et soutiens, qui nous aident à promouvoir la course landaise,et à faire vivre et fonctionner ce site. Bonne navigation.

Michel Puzos


Ce site est brindé à Michel Laurensan.


 

Infos clm


 

°

Un glossaire est en construction, il peut être consulté à partir du menu horizontal

°

Le menu horizontal du site a été revu : "le Magazine Coursayre" regroupe désormais les pages culture, les pages histoire, les interviews et les portraits d'arènes

°

Sur la page d'accueil un nouveau widget a été installé pour rappeler les prochains évènements. Pour l'ensemble des évènements il faut consulter l'Agenda

°

Merci à tous ceux qui nous ont apporté leur soutien tout au long de l'année 2015 afin que vive et se développe "Course Landaise Magazine".

°

Le Bulletin d'Informations (ou Newsletter) vous apporte régulièrement des informations sur le site. N'oubliez pas de valider votre inscription.

°

Vous pouvez toujours nous joindre soit par le module "Contact" dans le menu vertical, soit par notre adresse mail : mpcourselandaise@hotmail.fr

°

La temporada 2016 débutera à Gamarde et au Houga le 6 Mars.

Bonne navigation

°

 

Montaut le 29 Mai : 40ème anniversaire des arènes

Montaut fête le 40ème anniversaire des arènes le 29 Mai. Deux courses landaises au programme avec Vert-Galant et Deyris en challen ...

Bougue le 29 mai : Ganaderia Dal - Cuadrilla Christophe Dussau

Pour ses fêtes patronales, Bougue organise une course landaise comptant pour le challenge de l'Armagnac et le trophée du Marsan. Après ...

Mont de Marsan le 4 Juin : Festival "Art et Courage"

11 écarteurs et 6 sauteurs affronteront des vaches sans corde, des novillos et des toros. Le premier grand évènement de la tempor ...

Gabarret le 4 Juin : Ganaderia Deyris - Cuadrilla Thierry Bergamo

Le club taurin du Gabardan vous donne rendez-vous le 4 Juin pour sa journée coursayre : Repas "Escargots" le midi et à 16h30 la ...

Caupenne le 5 Juin : Ganaderia Deyris - Cuadrilla Thierry Bergamo

Dans le cadre de ses fêtes, Caupenne organise une course landaise le Dimanche 5 Juin avec la ganaderia Deyris et la cuadrilla Thierry Bergamo ...

Monlezun d'Armagnac le 5 Juin : Ganaderia Deyris

Grande place coursayre, Monlezun d'Armagnac recevra la Ganaderia Deyris le 5 Juin à 17h pour une course comptant pour le Challenge de ...

Festival "Art et Courage" - Mont de Marsan le 4 Juin à 21h30

  • Réservations : 05 58 46 50 89

Dix ans de passion

L'Editorial / Le Billet du Jour

Editorial. Faut-il revoir le pointage ?

Armel Lacaule


Certains spécialistes de la notation, avec leurs concepts stéréotypés, enrôlent une manière de jauger avec parfois une notion de clientélisme. Le pointage « au quart de poil » pour dire cru, est compliqué à réaliser, car l'écart et le saut relèvent chaque fois de la notation cumulée d'une performance sportive et artistique.

L'appréciation de la figure détermine la valeur multifactorielle contrairement à un sport classique où les règles d'arbitrage sont encadrées et bien plus simples. La course landaise, « sport spectacle », est plus proche du cirque ou de la corrida que du rugby, du football ou du basket pour ne prendre que ces exemples. On pourrait dire aussi « plus proche du cirque » car les animaux sont en quelque sorte dressés, et toutes les coursières ne sont pas bonnes pour l'écart. Cette comparaison est à méditer au regard des taxes comme pour le cirque !

Un théoricien expliquera toujours le pourquoi du comment, justifiant l'attribution de points, même si certains croyant bien faire n'ont pas toujours en perspective l'écart ou le saut. Malgré des pointeurs méritants, le stylo peut trembler lorsque la mine noircit le papier ou la feuille de pointage !

A chaque course, une forme de contestation est souvent palpable chez les acteurs, ganaderos et coursayres. Le coursayre fait vivre le système telle une source d'eau pour vaincre la soif. Il y a souvent frustration lorsque le résultat ne correspond pas à son désir, et c'est parfois ressenti comme une impartialité. La notation a une grande part de subjectivité !

C'est la difficulté objective de noter qualitativement l'écart ou le saut et même la coursière qui caractérise la notation bien particilière de notre sport landais. Les erreurs d'appréciation se multipliant trouvent leur excès dans le score du résultat final. On cumule les résultats, c'est la course aux points !

Le challenge est pourtant un vecteur de qualité, car en se sachant pointé l'acteur prend des précautions pour faire mieux, calculant pour le résultat. Il ne s'agit pas de cultiver nos différences ou de les opposer, mais de réfléchir pour les rapprocher.

Le challenge amène un spectacle ordonné, un cadre commun à tous.

Si pour un concours la notation aux points est essentielle, pour d'autres courses une appréciation nouvelle pourrait être étudiée pour l'acteur et pour la coursière : Extra, Très bien, Bien, Moyen, Assez bien, Passable, Médiocre, Mauvais.

En modifiant l'assiette pour la notation on devrait corriger, sans pour autant se placer en recette infaillible. L'appréciation cumulée ne donnerait pas des points mais une quantification pour un « trophée or, argent, bronze, laiton, fer »... Cela existe déja.

Le fait de soulever cette faculté peut amener une réflexion évolutive. Selon un dicton ancien « il n'y a pas de pétrole, mais il y a des idées », et ce qui peut paraître saugrenu un jour, ne l'est plus forcément le lendemain.

La Course Landaise : Art et Courage

 

 

La Course Landaise : l'écart et le saut

La Course Landaise : les hommes en blanc

L'Entraîneur

L'art de placer le bétail

Le Cordier

Un rôle protecteur

 

La Course Landaise : l'amour du bétail

Les Champions 2015 - 2014 - 2013

Vous êtes le 994910ème visiteur

Dax

Légères pluies 16 °C

Légères pluies

  • Min: 15 °C
  • Max: 16 °C
  • Vent: 11 kmh 230°

L'équipe rédactionnelle de Course Landaise Magazine

Administration      

Michel Puzos

Editoriaux                  

Armel Lacaule - Bernard Galin - Michel Puzos   

Pages Culture      

Maria Terrak  -  Patrice Larrosa  

 

Rédaction               

Aurélien - Michel Puzos - Lucette Pomès - Jacques Duplantier - Le Toujousain - Lydie Ducos - Didier Baradat - Maryse -  Loïc Dudès    

 

Photos        Jean Denis Clavé    

  Jean-Claude Dupouy - Jean-Marie Crampes - Hadrien Gontero - Jean-Denis Clavé - Michel Puzos - Nicolas Lamagnère - Lucine Lucat - Maéva Dauga   

Vidéos        

Aurélien - Jean-Paul Lahitte - Michel Puzos   

Intervenants Reportages           

Thomas Lamagnère - Eric Lesparre - Didier Goeytes - Sylvie Tourné - Jacques Canteau  - Romane Pilon 

et tous les bénévoles...... 

 

Date de dernière mise à jour : 10/05/2016