Rassemblement des clubs taurins Paul Ricard

Les clubs taurins Paul Ricard étaient rassemblés le 2 Mars à Nogaro, accueillis par Guillaume Marsan et Dominique Perron. Beaucoup de monde pour cette deuxième édition au cours de laquelle furent remis les trophées décernés par l'union des clubs taurins. Mais auparavant, Christian Pierret maire de Nogaro et Bernard Marque président du club taurin de Nogaro avaient prononcé quelques mots de bienvenue et rappelé l'attachement de Nogaro à l'union des clubs taurins Paul Ricard. Bernard Marque rappelait la longue histoire qui liait Nogaro à l'union des clubs et saluait la mémoire de Georges Nicou, l'un des fondateurs. Il saluait aussi son prédécesseur Robert Castagnon, hésitant à ses débuts, mais qui avait ensuite associé la corne d'or à l'union, Michel Salvadorini qui avait su créer ce réseau d'amitié entre tous les clubs, entre gersois et landais, et Guillaume Marsan qui continuait avec talent cette oeuvre de rassemblement de toutes les tauromachies.

Guillaume Marsan rappelait ensuite les grandes dates, de 1978 où l'on voyait arriver dans le Sud-Ouest une voiture blanche immatriculée 13, jusqu'à aujourd'hui, insistant bien sûr sur l'année 1979 où fut créé le premier club taurin Paul Ricard avec Georges Nicou et Jean-Louis Tauzin. Le délégué régional se disait très heureux d'être à Nogaro autour d'une passion commune à tous les présents : la course et la fête. Il remerciait Christian Pierret et Bernard Marque pour leur accueil, leur aficion et leur investissement, ainsi que l'amicale des clubs qui avait tenu à offrir le vin pour le repas. Il n'oubliait pas Jean-Pierre Pujol, conseiller général, présent parmi les convives, pour tout ce qu'il avait apporté lui aussi à la course landaise.

Les trophées étaient ensuite remis (voir article précédent) : trophée des espoirs à Fabien Napias (1500€), voté et financé par l'ensemble des clubs, trophée Challengita à Cathy Agruna (pour Ibañeza), trophée coup de coeur à David Laplace (pour son implication, son dynamisme, son sourire, ses imitations, ses réussites en tant que sauteur et écarteur), médaille d'honneur à Christian Pierret (pour l'aide apportée par la municipalité de Nogaro), médaille d'honneur à Bernard Marque (toujours présent pour soutenir, organiser, aller dans le bon sens).

Cette cérémonie se poursuivait par la signature du partenariat entre la FFCL et l'union des clubs taurins Paul Ricard. Dominique Perron et Michel Lalanne rappelaient leurs 33 ans d'histoire commune, signalant au passage tout le travail qu'avaient effectué Michel Salvadorini et Norbert Bergalonne dans le passé, et tout le travail que font actuellement Guillaume Marsan et Franck Serve qui ont su prendre le relais et poursuivent aujourd'hui cette belle aventure, un "partenariat intelligent" comme le soulignait Michel Lalanne, pour développer les activités et faire venir du public dans les arènes.

La soirée se poursuivait ensuite avec un apéritif et un repas convivial au cours duquel furent rappelés beaucoup de souvenirs coursayres et s'échafaudèrent beaucoup de plans pour l'avenir.

Une chose est certaine : l'union des clubs taurins Paul Ricard est bien une force vive de la course landaise et l'on ne peut que louer une fois encore Georges Nicou qui avait su dire un jour de 1979 "c'est ce soir ou jamais", et tous ceux qui autour de Michel Salvadorini et de Guillaume Marsan ont su développer cette union, en intelligence avec tous, dans la confiance, et pour le bien de la course landaise et de ses acteurs.

Michel Puzos