Compte Rendu. Vieux-Boucau le 26 Août : Championnat des vaches sans corde

Aurélien   Compte Rendu  Aurélien Mondine

CR

Dans le cadre de la 11ème édition de la semaine de la Course Landaise, la municipalité de Vieux-Boucau et le comité d’animation (avec tous les bénévoles aux chemises rouges) organisaient de nombreuses manifestations coursayres en collaboration avec la Fédération Française de la Course Landaise (exposition et concours photos, initiations avec l’animateur fédéral Didier Goeytes, conférences en terrasse...). Du côté des spectacles taurins, les deux rendez-vous hebdomadaires du mardi et du jeudi étaient cette fois-ci réservés aux raseteurs du Sud-Ouest avec un concours de cocardes (remporté par Jean Uhart devant Kévin Bois, à l’issue de la sortie de la sérieuse Maripose de chez Dargelos) puis aux feinteurs avec la 17ème édition du Championnat des Vaches Sans Corde, avant un ultime rendez-vous le vendredi soir avec les élèves de l’école taurine.

Pour ce qui est du Championnat des Vaches Sans Corde qui s’est déroulé devant un nombreux public, il était commenté par Didier Goeytes et animé musicalement par l’Union Musicale de Saint-Justin. Jean-Pierre Dupont et André Lupiet avaient la charge de noter les écarts.

Le tirage au sort avait désigné Gauthier Labeyrie (Dal) pour lancer les hostilités, suivi dans l’ordre de passage par Jérôme Costarramone (Deyris), Thomas Marty (Dal), Théo Gayan (Armagnacaise), Romain Clavé (Deyris) et Mathieu Noguès (Dargelos). Au programme pour eux, 2 sorties de 10 écarts maximum (les 7 meilleurs sont retenus) face à des coursières appartenant à leur ganadero.

Résultats et commentaires :

  • Après son premier titre chez les jeunes en 2017, Jérôme Costarramone remporte ce titre de champion des vaches sans corde, récompense venant confirmer tout le talent dont il fait preuve tous les dimanches dans cette discipline. Bien servi par les deux coursières de son ganadero Jean-Louis Deyris (qui remporte le prix du bétail avec la seconde vache), Jérôme totalise 40 points à l’issue de sa première sortie, ce qui le place à cet instant en seconde position après 3 figures de qualité à droite et une à gauche. S’il tourne un écart de qualité sur chaque corne de sa deuxième adversaire, il est accroché sur un écart à gauche et c’est donc sur le piton droit de la coursière qu’il démontre toute sa classe avec 2 superbes écarts, le dernier pour conclure parfaitement sa belle prestation boucalaise. C’est avec 88 points au total qu’il remporte ce titre.
  • La seconde marche du podium est elle aussi réservée à la jeunesse avec Gauthier Labeyrie. Brillante sur sa corne gauche, la première coursière de la Dal l’accrochera toutefois légèrement à 4 reprises et le laissera en quatrième position avec 35.50 points. Profitant d’une deuxième pensionnaire idéale de Michel Agruna (devant laquelle il réussira 2 écarts de qualité sur chaque corne), il remonte au classement et termine second avec 86.50 points.
  • Venu remplacer Mathieu Noguès durement contré sur sa quatrième figure face à la première coursière de chez Dargelos, le chef de cuadrilla sang & or Alexandre Duthen prend la troisième place de ce championnat. Régulier malgré quelques légers accrochages, il profitera de la corne gauche de sa première adversaire pour déjà occuper la troisième position avec 38 points après 2 belles attaques. C’est avec 2 écarts de qualité sur la corne droite de la seconde coursière de chez Dargelos qu’il confirme sa place sur le podium avec un total de 78 points.
  • Thomas Marty (venu pallier l’absence sur blessure de Cyril Dunouau) aura effectué la meilleure sortie de la soirée face à la première pensionnaire de Michel Agruna qui, grâce au concours ô combien précieux des hommes en blanc pour la placer comme il le fallait, lui a permis d’exprimer tout son talent de feinteur à droite (2 écarts de qualité) et surtout à gauche (malgré une petite chute) avec 3 superbes attaques, la dernière sur le grand saut. En tête avec 45.25 points à mi-parcours, il ne pourra malheureusement pas sortir grand-chose de sa deuxième adversaire et lui laissera regagner le toril après les 7 figures réglementaires et une ultime touche. Il rétrograde à la quatrième place avec un score final de 75.50 points.
  • Après une première sortie sans éclat face à une adversaire docile (pour 31.75 points retenus), Romain Clavé remonte d’une place et termine en cinquième position avec 69.75 points grâce à un écart de qualité sur chaque corne de la seconde coursière que lui avait proposée Jean-Louis Deyris.
  • Accroché à 3 reprises sur sa première sortie, Théo Gayan profite de deux bons écarts en fin de sortie à droite pour marquer 32.50 points face à la coursière de l’Armagnacaise et se classer cinquième à mi-parcours. En plein apprentissage de cette discipline, il sera à nouveau accroché à 3 reprises devant la seconde coursière de Cathy Agruna et terminera à la dernière place avec 69.25 points, même s’il aura réussi deux bons passages à droite.

Vieux Boucau podium 2021

Photo Jean-Claude Dupouy

Du côté des sauteurs, c’est Bastien Meunier (Armagnacaise), Lucas Laferrère (Dal), Etienne Grenet (Dargelos) et Théo Rodriguez (Deyris) qui avaient été retenus.

La première pensionnaire de la Dal surprend d’entrée Etienne Grenet sur le saut de l’ange ouvrant le spectacle. Il viendra se venger en fin de sortie avec un saut vrillé et un saut à la course après des relais en saut de l’ange de ces trois jeunes camarades (plus un vrillé de Théo Rodriguez).

Après la première phase du championnat, place à la coursière de chez Dargelos attendue à la sortie du toril par un saut pieds joints d’Etienne Grenet, qui ajoute un saut de l’ange sur le retour. La coursière se prête au jeu et est ensuite travaillée par Bastien Meunier (vrillé et ange), Théo Rodriguez (ange) et Lucas Laferrère (vrillé et périlleux). Etienne revient pour un pieds joints suivi d’un saut de l’ange de Bastien et d’un vrillé de Lucas, avant un final avec des sauts de l’ange pour ces trois sauteurs.

Pour terminer la soirée, c’est au tour de Bastien Meunier d’attendre la coursière de l’Armagnacaise à la sortie du toril avec un saut de l’ange. Le relais est pris par Théo Rodriguez (ange et pieds joints), Lucas Laferrère (vrillé) et Etienne Grenet (périlleux). Lucas revient pour un pieds joints suivi d’un saut jambes écartées de Bastien, ils rajoutent un vrillé en duo avant de terminer la soirée par des sauts de l’ange en compagnie de Théo.

Comme mentionné dans la première sortie de Thomas Marty, les hommes en blanc Mathieu Crabos (Armagnacaise), David Laplace (Dal), Denis Coll (Dargelos) et Florent Lassègue (Deyris) ont apporté tout leur savoir-faire pour gérer les 15 sorties que comprenait ce championnat.


Vetra