Maxime Dessa, Mathieu Noguès et Ibiza récompensés par les clubs taurins Paul Ricard


Michel Puzos

Dans les salons du Casino de Dax, en présence de Mr Dominique Perron et du nouvel administrateur des clubs taurins Paul Ricard, le délégué régional Guillaume Marsan a accueilli jeudi soir le mundillo de la course landaise, représentants des clubs taurins et acteurs, pour la remise des trophées financés par les 6 clubs taurins course landaise du sud-ouest.

Dans son mot d'accueil, Guillaume Marsan soulignait que les clubs taurins étaient la force vive et toute la dynamique de la course landaise. Il remerciait de leur présence Dominique Perron et Franck Serve et tous ceux qui concourent à la réussite de l'action des clubs.


Le délégué régional présentait ensuite les vainqueurs :

- Pour le trophée espoir : Maxime Dessa. Son parcours était retracé : élève de l'école taurine, débuts en seconde chez Maynus, puis en seconde chez Dargelos avant d'intégrer la formelle et d'obtenir d'excellents résultats : 4 fois vainqueur à l'escalot, vainqueur du concours de Saint-Sever, second du concours de la Madeleine, qualifié au championnat de France. Pour ce très bon cursus et son super état d'esprit d'équipe, Maxime Dessa reçoit donc ce trophée espoir.

- Pour le trophée Challengita : Ibiza. D'origine navarraise, rentrant dans sa 7è année, cette coursière de la ganaderia Deyris a intégré la compétition en 2011, sans corde à Monlezun puis avec corde à Nérac. En 2012 à Doazit elle montre toutes ses qualités et ne cesse de progresser jusqu'au plus haut niveau, accèdant à la seconde place de la corne d'or en 2014. Guillaume Marsan concluait sa présentation en disant qu'il était convaincu qu'Ibiza porterait fièrement la têtière aux couleurs des clubs taurins Paul Ricard.

- Pour l'escalot des écarteurs des vaches sans corde : Mathieu Noguès. Spécialiste des vaches sans corde, écarteur de tempérament et de classe, écartant devant les sans corde sur la feinte, le saut, le double saut, d'un côté comme de l'autre, Mathieu Noguès mérite largement cette récompense.

La médaille d'honneur des clubs taurins était ensuite remise à Roland Lalanne, très impliqué dans le milieu associatif, et qui a conduit le club taurin Marensin Chalosse durant une douzaine d'années succédant à Jeannot Fauthous. Pour son implication, sa bonne humeur, son sens de la convivialité, Roland Lalanne mérite bien lui aussi cette médaille d'honneur.

Dominique Perron se disait ravi de voir autant de vigueur et d'enthousiasme, remerciait Guillaume Marsan pour l'organisation de la soirée, mais aussi tous ceux (plus de 300) qui s'étaient donné rendez-vous à Méjanes fin janvier pour le congrès de toutes les tauromachies. Fédérer toutes les tauromachies, défendre dans l'unité leurs intérêts (surtout dans des temps un peu compliqués en raison des problèmes économiques et des détracteurs) est là l'essentiel, déclarait Dominique Perron : "Nous défendrons jusqu'au bout nos valeurs, notre culture, notre patrimoine... d'ailleurs, sans le Sud-Ouest, cela n'aurait pas la même saveur... et d'autre part le partenariat avec la FFCL est une aide pour la jeunesse, pour le renouveau, tout cela dans l'amitié, le respect, la défense des valeurs communes."

Franck Serve évoquait les noms de Michel Salvadorini (présent à la soirée) et de de Jean-Pierre Longépée qui l'avaient amené dans le circuit des clubs taurins. A la présidence, et en partenariat avec tous les acteurs de la course landaise, il rappelait son objectif de dynamisation de la course landaise.

Un présent était remis à Guillaume Marsan, puis Dominique Perron et Franck Serve signaient leur partenariat.

Photos de Jean-Claude Dupouy

Les invités se retrouvaient ensuite autour d'un buffet, l'occasion de féliciter les récompensés du jour, de se rencontrer et d'échanger.