Assemblée générale de l'amicale des clubs à Villeneuve de Marsan

Michel Puzos

A l'heure du petit déjeuner, les congressistes étaient déjà nombreux, venus des quatre coins du pays coursayre (Landes, Gers, Pyrénées Atlantiques, Lot et Garonne et Hautes Pyrénées). L'estomac bien calé et réchauffés par le café maison, ils n'avaient plus que quelques pas à faire pour écouter le discours de bienvenue du président Michel Décla et du maire de Villeneuve Bernard Roumat. Le président rendait un hommage aux disparus de l'année, puis remerciait la municipalité et le dynamique club de Villeneuve, sa présidente Céline Laffargue, son mentor Fernand Deyris, pour leur accueil réconfortant. Bernard Roumat rappelait que Villeneuve était une place forte de la course landaise depuis des lustres et qu'elle entendait le rester. Céline Laffargue leur emboitait le pas pour remercier les nombreux participants, levés aux aurores pour venir à Villeneuve, et les membres du club de Villeneuve pour leur investissement et leur travaiL

Suivant la tradition, Daniel Frulin présentait l'histoire de Villeneuve de Marsan et de ses hauts lieux, s'arrêtant bien évidemment sur les arènes, construites en 1911 et restaurées en 1977. Il rappelait aussi la création d'un club taurin en 1967, puis de l'association sportive de la course landaise en 1975. Il évoquait toutes les personnalités qui ont créé cette dynamique à Villeneuve : Raymond Laborde, Roger Sans, Fernand Deyris et aujourd'hui Céline Laffargue qui assure avec talent leur succession.

Etait ensuite rappelé que l'amicale était forte de 54 clubs, 27 dans les Landes, 19 dans le Gers, 4 dans les Pyrénées Atlantiques, 3 dans les Hautes Pyrénées, 1 dans le Lot et Garonne. L'amicale accueille cette année un nouveau club, celui de Saint-Pierre du Mont.

Martine Lascombes présentait ensuite le rapport financier détaillé. Pour la journée de l'amicale à Toulouzette, un très joli succès le matin avec la conférence de Didier Goeytes et l'après-midi avec la course, un solde positif de 983.45€ est dégagé. Et pour l'année 2014 c'est un bilan positif de 1697.23€ qui vient récompenser le travail des clubs et de l'amicale. L'avoir de l'amicale se solde à 42 998€. Ce rapport était approuvé à l'unanimité et Martine Lascombes recevait les félicitations de tous pour la tenue des comptes.

Michel Décla prononçait ensuite son rapport moral. Un "grand" discours, à la fois dans son contenu et dans sa phraséologie, pour présenter le bilan de l'année 2014, celui des clubs et de la course landaise, le vécu, les projets... un discours très positif.

Venait ensuite le moment de la remise des médailles et des trophées : médailles de la reconnaissance pour Andréa Bernard, Céline Laffargue, Christine Fourcade et Robert Darribeau. Tophée traditionnel remis à Bernard Roumat pour son accueil de l'Assemblée.

Pour la 3ème année, Mathieu Noguès recevait le Boléro d'Argent, un boléro fabriqué de belle manière par Florence Sébie, et tout à fait particulier puisque Mathieu Noguès l'a choisi comme étant une reproduction du boléro de Ramunchito.

La Coupe Alex Claverie et le trophée de la fondation Pindat étaient ensuite remis à Maxime Dessa

La Coupe de la courtoisie revenait à Michel Salvadorini

Enfin le trophée Pierre Catuhe était offert à Fernand Deyris

Le président fédéral apportait la conclusion à cette assemblée, rappelant la course que la fédération organisait le 21 février dans les arènes de Pontonx sur l'Adour en hommage à Ramunchito, mais avant cela l'assemblée générale de la fédération au Houga le 14 février.

Un apéritif permettait ensuite aux congressistes de se retrouver et de se projeter sur la temporada à venir, avant de passer à table pour un excellent repas. Bravo au traiteur de Monlezun d'Armagnac et à tout le personnel pour le service.

On regrettera bien sûr le peu de participants du côté des acteurs, c'est un mystère bien difficile à élucider quand on sait que les clubs se démènent pour organiser leurs courses... mais on est malgré tout reparti avec le sentiment que l'aficion est toujours présente et que l'amicale a de beaux jours devant elle.