Le Billet du Jour : à propos du Musée de la Course Landaise

Dimanche 5 Octobre

Lors des Escales Gasconnes, qui se sont déroulées à Rion des Landes les 3 et 4 Octobre, de nombreux sujets ont été abordés sur les différentes traditions qui font la richesse de notre Sud-Ouest et son existence même. On est peut-être européen ou citoyen du monde, mais on est d'abord gascon avec notre histoire et notre culture.

Au cours des débats, souvent riches et porteurs de nombreuses questions, fut abordé le problème du Musée de la Course Landaise de Bascons. Son histoire est racontée dans le livre que j'ai écrit cette année "Tout savoir sur la course landaise", histoire que j'ai vécue à ses débuts et dont je garde en mémoire les différentes péripéties. Je ne suis pas un spécialiste de cette question, et même si je fréquente certains musées, principalement ceux ayant trait à notre histoire ou à nos territoires, je n'ai pas vocation à en parler de la meilleure des manières. Toutefois, j'ai été attentif à ce qui s'est dit sur le musée de Bascons et sur les remarques qui ont été portées à son sujet : pas de conservateur, éloignement du lieu, temps d'ouverture insuffisant et caractère trop passéiste de son contenu. Peut-être ai-je oublié d'autres réserves émises... Je m'étais rendu au Musée début juillet, l'ayant déjà visité deux ou trois fois, et ma foi, je n'avais pas trouvé grand chose à redire sur son contenu... sans beaucoup réfléchir à la question, je l'avoue. Certes l'éloignement des grands centres, l'ouverture occasionnelle et la "petite" fréquentation posent problème, mais les personnes qui s'en occupent font, me semble-t-il, leur possible, avec un budget très limité, pour le faire vivre et améliorer ce qui peut l'être. Sans doute n'est-ce pas suffisant. Mais que faut-il faire ? et comment faut-il le faire ? Je laisse aux spécialistes le soin de nous éclairer sur la question.

Rappelons quand même que ce Musée a été créé par des bénévoles, ceux-là même qui avaient compris il y a fort longtemps que la course landaise fait partie de notre culture et qu'elle doit être transmise aux générations futures, montrée et expliquée également à tous ceux qui découvrent la course landaise à l'occasion de leur passage dans notre région.

Nous sommes tous d'accord pour dire qu'un Musée s'impose... pour le reste, j'ouvre le débat.

 Michel Puzos   

 

Commentaires

  • sylvain1978
    • 1. sylvain1978 Le 05/10/2014
    Bonjour
    Pour faire écho à ton article, je suis absolument d'accord qu'il faut un musée de la course landaise, afin que notre tradition vive et qu'elle se perpétue de générations en générations. Je l'ai déjà visité il y a quelques années alors que je n'étais pas encore coursayre. Ce musée incarne notre passion de la course landaise, et la chapelle à côté nous permet de nous souvenir de nos acteurs partis trop tôt.
    Alors j'ai un petit slogan : Un musée pour la course, afin que la course landaise ne devienne pas un musée.
    Sylvain Dulau
  • basconaise
    • 2. basconaise Le 05/10/2014
    C'est un sujet qui revient très souvent sur le tapis, oui le musée est éloigné, il est ouvert très peu dû au faible nombre de visites.
    Je le connais depuis très longtemps et pour ma part, je trouve qu'il est assez complet pour parler de notre art gascon.
    Malheureusement, très peu de monde se déplace pour le visiter, la preuve si l'on prend un échantillon de quelques acteurs en piste, très peu y sont allés et c'est fort dommage. Je rappelle aussi qu'il existe la journée de l'Ascension qui met en avant la chapelle de la Course Landaise ainsi que le Musée et qu'à cette occasion la visite du Musée est gratuite.
    Laetitia Clavé