Compte Rendu. Saint-Loubouer le 12 Septembre : Ganaderia Armagnacaise - Cuadrilla Gaétan Labaste

Lydie Ducos   Compte Rendu  Lydie Ducos

CR

Après la course landaise du matin, deuxième rendez-vous du comité des fêtes pour cette journée coursayre. Beaucoup de monde sur les gradins, avec en piste les coursières de Cathy Agruna et les hommes de la cuadrilla de Gaëtan Labaste. Jean-Jacques Dufau, maire de Saint-Loubouer, est bien entouré à la pitrangle avec beaucoup de maires des communes voisines, Patrice Larrosa président de la Fédération Française de la Course Landaise et Stéphane Castaings président du Comité Landes Béarn.

Comme celle du matin, la course compte pour le challenge. Au jury on retrouve Jérôme Roulier et Jocelyne Pérès pour arbitrer, Muriel Sourigues-Chinon comptabilisatrice et Jean-Claude Despérès délégué sportif.

Au micro Ludovic Nougaro accompagné de La Sainte-Cécile de Doazit pour une superbe animation musicale.

La cuadrilla :

Gaëtan Labaste (chef de cuadrilla), Rémi Latapy, Théo Gayan, Quentin Martinez, Camille Rol, Maxime Goeytes, Bastien Meunier sauteur, Mathieu Crabos et Ulrich Texier entraineurs et Didier Latapy cordier. Absents pour blessure : Tom Capin, Damien Bethous Carrère et Louis Ansolabéhère

Nombre d’écarts et de sauts :

Labaste Gaëtan 36 écarts, Latapy Rémi 24, Maxime Goeytes et Camille Rol 9, Théo Gayan 7, Quentin Martinez pas d'écart, Bastien Meunier 18 sauts

Résultats :

Score final pour le challenge : 323.125 points (318.125 pts + 5.00 bonus temps)

Escalot :

  1. Gaëtan Labaste 4.960 pts
  2. Rémi Latapy 4.215 pts

Commentaire :

Sarraguilla, vache de présentation pour débuter cette course, trouve sur son chemin deux jeunes de la cuadrilla, Maxime Goeytes et Théo Gayan qui nous proposent un bon travail. Sur son dernier écart Maxime Goeytes est violemment châtié par la coursière, mais on le retrouve ensuite devant Alégria. Théo Gayan se présente devant Rojazul avec quatre beaux écarts secondé par Camille Rol qui dessine lui aussi quatre beaux écarts dont un supérieur.

Les deux hommes les plus en vue de l’après-midi sont Rémi Latapy et surtout le chef de cuadrilla Gaëtan Labaste. Rémi Latapy assure seul la sortie de Mickaelle avec un bon travail et deux écarts supérieurs, puis se présente ensuite devant une belle vache sans corde, et retrouve sa partenaire Jazz’in avec une sortie à émotion devant cette belle coursière qui montre un comportement noble, avec entre autre ce face à face avec l’écarteur sans aller le chercher au sol. Le chef de cuadrilla Gaëtan Labaste donne lui aussi de sa personne avec pas moins de 36 écarts à son actif. Il se présente sortie des loges devant la vache de l’avenir, avec de belles figures dont un intérieur, un travail varié complété d’un saut de l’ange de Bastien Meunier. Après cinq minutes de pause fraîcheur, Bohema sera la prochaine partenaire de Gaëtan Labaste avec une sortie complète pour sept écarts dont deux supérieurs, puis Gaëtan Labaste enchaine avec une nouvelle série de huit écarts devant Corella, encore un beau travail avec de beaux écarts dont un pointé au maximum. Mais les coursières se suivent et Gaëtan Labaste enchaine les sortie devant Palomajera pour encore une série complète de huit écarts, et il vient clôturer la course en mano à mano avec Rémi Latapy devant Guadalajara, très belle série de la part des deux hommes.

Bastien Meunier le sauteur de la formation a quant à lui proposé une bonne deuxième sortie au-dessus de Cara Blanca et apporté son capital points au-dessus des coursières à écarter, dont un superbe saut vrillé au-dessus de Jazz’in qui salue haut sur son envol. Très bon travail pas toujours facile pour les deux hommes en blanc Ulrich Texier et Mathieu Crabos, quant à Didier Latapy l’ange gardien de la formation, il est toujours vigilant et appliqué pour protéger ses hommes.

Déroulement de la course :

  • Sarraguilla : Maxime Goeytes 5 écarts dont une rude touche, Théo Gayan 3 écarts dont un intérieur
  • Cara Blanca (sauts) : 23.50 + 7.00 = 30.50. Sortie compliquée pour le jeune sauteur Bastien Meunier avec beaucoup de fautes
  • Vache de l’avenir : 4.50 + 5.00 + 6.50 = 16.00. Gaëtan Labaste de par son expérience arrive à tirer une bonne série devant cette vache de l’avenir au comportement parfois réticent, Bastien Meunier un saut de l’ange
  • Rojazul : Travail 21.375. Camille Rol 4 bons écarts, Théo Gayan 4 bons écarts dont 1 intérieur, bonne sortie
  • Mickaelle : Travail 26.250. Sortie complète pour Rémi Latapy avec une belle série de 8 écarts dont 2 supérieurs
  • Vache sans corde : 20.250 + 7.00 = 27.250. Rémi Latapy 6 écarts dont une touche, et un saut vrillé de Bastien Meunier
  • Alegria : 21.00 + 5.00 = 26.00. Maxime Goeytes 4 écarts, Camille Rol 3 écarts, un périlleux avec mauvaise réception pour Bastien Meunier

Pause fraîcheur de 5 minutes

  • Bohema : 22.625 + 7.00 = 29.625. Gaëtan Labaste 7 écarts dont 2 supérieurs et un pieds joints avec salut haut de la coursière pour Bastien Meunier
  • Corella : 27.375 + 8.00 = 35.375. Gaëtan Labaste pour une très bonne sortie avec un écart pointé au maximum
  • Cara Blanca (sauts) : 29.00 + 7.00 = 36.00. Meilleure sortie pour Bastien Meunier et sa série de 6 sauts imposés

Vaches comptant pour le trophée Challengita :

  • Palomajera : 25.250 + 7.00 = 32.250. Gaëtan Labaste pour 8 écarts, une touche, un intérieur et un écart supérieur, et 1 saut de l’ange de Bastien Meunier
  • Jazz’in : 26.125 + 8.50 = 34.625. Sortie compliquée avec la coursière qui se jette sur l’écarteur à chaque passage, vigilance du cordier Didier Latapy. Rémi Latapy réussit à exécuter sa série de 6 écarts dont une touche, relayé par Camille Rol fauché lui aussi sur son second écart. Un saut vrillé de Bastien Meunier avec le salut haut de la coursière.
  • Guadalajara : 25.375 + 8.00 = 33.375. Mano à mano de Gaëtan Labaste avec 5 écarts dont une chute, et Rémi Latapy 4 écarts.

Passiflore